Theories of translation schulte pdf

0
1

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. La coévolution entre deux espèces peut être comprise par analogie avec l’évolution des systèmes virus-antivirus en informatique. Au début theories of translation schulte pdf l’ère informatique, des virus relativement simples ont été créés afin de perturber le fonctionnement des ordinateurs. En réponse à cette « pression virale informatique », des sociétés se sont spécialisées dans la conception d’antivirus de complexité comparable.

Puis, au cours du temps, les virus et par conséquent les antivirus se sont complexifiés. De façon similaire, une espèce provoque des changements chez une autre et réciproquement sous forme de pressions de sélection. Ce mécanisme peut se perpétuer à l’infini, la coévolution est une dynamique autoentretenue. Leur théorie selon laquelle il y a eu coévolution entre ces espèces repose sur le fait que les papillons, insectes phytophages, ont exercé une pression de sélection sur les plantes, qui ont développé certains mécanismes de défense, entraînant en retour l’émergence, chez certains papillons, de caractères leur permettant de contrer ces mécanismes.

Cette sélection réciproque aurait joué un rôle majeur dans l’évolution de ces deux espèces, en favorisant ainsi l’apparition de nouvelles lignées de plantes et de papillon, aboutissant à la diversité que nous connaissons aujourd’hui. 1980, redéfinit précisément le terme comme un changement évolutif d’un trait chez une espèce en réponse à un trait chez une deuxième espèce, suivie d’une adaptation évolutive de cette deuxième espèce. Dans ce système, il n’y a pas un protagoniste de mieux en mieux adapté à un autre, mais bien coadaptation qui les pousse à se modifier réciproquement pour rester, sur le plan adaptatif, à la même place. L’énergie absorbée par le parasite diminue l’énergie allouée à la « fabrication de la descendance » par l’hôte. Or, la diversité génétique au sein de la population hôte permet une diversité des mécanismes de défense susceptibles de lutter contre le parasite.